ARCHIVÉE — Vol. 147, no 17 — Le 27 avril 2013

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

COMMISSIONS

OFFICE CANADA — NOUVELLE-ÉCOSSE DES HYDROCARBURES EXTRACÔTIERS

LOI DE MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD CANADA — NOUVELLE-ÉCOSSE SUR LES HYDROCARBURES EXTRACÔTIERS

Appel d’offres no NS13-1

Conformément aux dispositions de la Loi de mise en œuvre de l’Accord Canada — Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers, L.C. 1988, ch. 28, et ses modifications, et du Canada-Nova Scotia Offshore Petroleum Resources Accord Implementation (Nova Scotia) Act, S.N.S. 1987, ch. 3, et ses modifications, l’Office Canada — Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers (OCNÉHE) [l’« Office »] a préparé un appel d’offres en vue de l’adjudication de six permis de prospection visant les parcelles de terre au large de la Nouvelle-Écosse (les « parcelles ») mentionnées ci-dessous.

Parcelle no 1 — Tous les hydrocarbures dans toutes les formations géologiques

Grille (voir référence 1)

Hectares

Sections

44-00-60-15

5 565

60, 68-70, 78-80, 87-90, 97-100

44-10-59-30

12 593

45-47, 54-57, 64-67, 74-80, 83-90, 93-100

44-10-59-45

31 485

3-10, 13-20, 23-30, 33-40, 43-50, 53-60, 63-70, 72-100

44-10-60-00

37 050

1-100

44-10-60-15

37 050

1-100

44-20-59-30

1 110

91-93

44-20-59-45

14 800

1-3, 11-13, 21-23, 31-33, 41-43, 51-55, 61-65, 71-75, 81-85, 91-95

44-20-60-00

18 500

1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55, 61-65, 71-75, 81-85, 91-95

44-20-60-15

18 500

1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55, 61-65, 71-75, 81-85, 91-95

Superficie totale (hectares) [Approximative]

176 653

 

Parcelle no 2 — Tous les hydrocarbures dans toutes les formations géologiques

Grille (voir référence 2)

Hectares

Sections

44-20-59-15

2 585

94-100

44-20-59-30

25 850

4-10, 14-20, 24-30, 34-40, 44-50, 54-60, 64-70, 74-80, 84-90, 94-100

44-20-59-45

22 150

4-10, 14-20, 24-30, 34-40, 44-50, 56-60, 66-70, 76-80, 86-90, 96-100

44-20-60-00

18 450

6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60, 66-70, 76-80, 86-90, 96-100

44-30-59-15

3 685

91-100

44-30-59-30

36 850

1-100

44-30-59-45

36 850

1-100

44-30-60-00

36 850

1-100

44-40-59-30

14 696

61-100

44-40-59-45

36 740

1-100

44-40-60-00

12 865

1-7, 11-17, 21-27, 31-37, 41-47

44-50-59-30

14 656

61-100

44-50-59-45

36 640

1-100

45-00-59-30

14 612

61-100

45-00-59-45

10 959

1-30

Superficie totale (hectares) [Approximative]

324 438

 

Parcelle no 3 — Tous les hydrocarbures dans toutes les formations géologiques

La parcelle 3 englobe des sections partielles, qui sont indiquées dans le tableau ci-dessous. Ces sections sont adjacentes à la zone de protection marine du Gully telle que cette zone est définie à l’article 2 du Règlement sur la zone de protection marine du Gully (DORS/2004-112) du gouvernement du Canada. La limite est définie comme étant une courbe rhombique reliant le point 44°06′ N., 59°20′ O. au point 44°13′ N., 59°06′ O. (données NAD27).

Grille (voir référence 3)

Hectares

Sections

44-10-59-00

555

90(voir référence a), 99(voir référence b), 100(voir référence c)

44-10-59-15

10 508

8(voir référence d), 9(voir référence e), 10, 18(voir référence f), 19-20, 28-30, 38-40, 48-50, 58-60, 68-70, 78-80, 88-90, 98-100

44-10-59-30

3 330

8-10, 18-20, 28-30

44-20-59-00

19 950

43(voir référence g), 44-50, 52(voir référence h), 53(voir référence i), 54-60, 61(voir référence j), 62(voir référence k), 63-70, 71(voir référence l), 72-100

44-20-59-15

34 365

1-93

44-20-59-30

5 550

1-3, 11-13, 21-23, 31-33, 42-43, 53

44-30-59-00

22 110

41-100

44-30-59-15

33 165

1-90

44-40-59-00

22 044

41-100

44-40-59-15

36 740

1-100

44-40-59-30

22 044

1-60

44-50-59-00

21 984

41-100

44-50-59-15

36 640

1-100

44-50-59-30

21 984

1-60

45-00-59-00

21 918

41-100

45-00-59-15

36 530

1-100

45-00-59-30

21 918

1-60

Superficie totale (hectares) [Approximative]

371 335

 

Parcelle no 4 — Tous les hydrocarbures dans toutes les formations géologiques

La parcelle 4 englobe des sections partielles, qui sont indiquées dans le tableau ci-dessous. Ces sections sont adjacentes à la zone de protection marine du Gully telle que cette zone est définie à l’article 2 du Règlement sur la zone de protection marine du Gully (DORS/2004-112) du gouvernement du Canada. La limite est définie comme étant une courbe rhombique reliant le point 44°13′ N., 59°06′ O. au point 43°47′ N., 58°35′ O. (données NAD27).

Grille (voir référence 4)

Hectares

Sections

44-00-58-30

2 226

88-90, 98-100

44-00-58-45

2 783

8-10, 18(voir référence m), 19-20, 28(voir référence n), 29(voir référence o), 30(voir référence p), 40(voir référence q)

44-10-58-30

22 230

41-100

44-10-58-45

27 593

1-30, 31(voir référence r), 32-40, 41(voir référence s), 42(voir référence t), 43-50, 52(voir référence u), 53(voir référence v), 54-60, 63(voir référence w), 64(voir référence x), 65(voir référence y), 66-70, 75(voir référence z), 76(voir référence aa), 77-80, 86(voir référence ab), 87(voir référence ac), 88-90, 97(voir référence ad), 98(voir référence ae), 99-100

44-10-59-00

592

9(voir référence af), 10(voir référence ag), 20(voir référence ah)

44-20-58-30

34 360

3-10, 13-20, 23-30, 32-100

44-20-58-45

36 950

1-100

44-20-59-00

13 448

1-10, 11(voir référence ai), 12-20, 21(voir référence aj), 22(voir référence ak), 23-30, 32(voir référence al), 33(voir référence am), 34-40

44-30-58-30

36 850

1-100

44-30-58-45

36 850

1-100

44-30-59-00

14 740

1-40

44-40-58-30

36 740

1-100

44-40-58-45

36 740

1-100

44-40-59-00

14 696

1-40

44-50-58-30

36 640

1-100

44-50-58-45

36 640

1-100

44-50-59-00

14 656

1-40

45-00-58-30

36 530

1-100

45-00-58-45

36 530

1-100

45-00-59-00

14 612

1-40

Superficie totale (hectares) [Approximative]

492 406

 

Parcelle no 5 — Tous les hydrocarbures dans toutes les formations géologiques

Grille (voir référence 5)

Hectares

Sections

44-20-58-00

14 022

8-10, 18-20, 28-30, 38-40, 48-50, 58-60, 66-70, 76-80, 86-90, 96-100

44-20-58-15

24 000

6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 53-60, 63-70, 73-80, 83-90, 93-100

44-30-57-45

18 425

51-100

44-30-58-00

36 850

1-100

44-30-58-15

36 850

1-100

44-40-57-45

18 370

51-100

44-40-58-00

36 740

1-100

44-40-58-15

36 740

1-100

44-50-57-45

18 320

51-100

44-50-58-00

36 640

1-100

44-50-58-15

36 640

1-100

45-00-57-45

18 265

51-100

45-00-58-00

36 530

1-100

45-00-58-15

36 530

1-100

45-10-57-45

18 215

51-100

45-10-58-00

18 215

1-50

45-20-57-45

3 640

51-52, 61-62, 71-72, 81-82, 91-92

45-20-58-00

3 640

1-2, 11-12, 21-22, 31-32, 41-42

Superficie totale (hectares) [Approximative]

448 632

 

Parcelle no 6 — Tous les hydrocarbures dans toutes les formations géologiques

La parcelle 6 englobe des sections partielles, qui sont indiquées dans le tableau ci-dessous. Ces sections sont adjacentes à la limite extracôtière entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador, telle que cette limite est définie dans le Règlement sur les limites de la zone extracôtière de Terre-Neuve-et-Labrador (DORS/2003-192). Le long de la parcelle 6, la limite entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador est définie comme étant une ligne géodésique entre les points 45°41′31,4″ N., 57°31′33,5″ O. et 44°55′51,9″ N., 57°10′34,0″ O. (données NAD83). Ces coordonnées sont transformées à 45°41′31,35″ N., 57°31′36,40″ O. et 44°55′51,75″ N., 57°10′36,95″ O. (données NAD27) en utilisant la fonction de transformation NTv2.

Grille (voir référence 6)

Hectares

Sections

44-30-57-15

18 400

6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60, 66-70, 76-80, 86-90, 96-100

44-30-57-30

23 935

6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60, 66-100

44-30-57-45

18 425

1-50

44-40-57-15

36 740

1-100

44-40-57-30

36 740

1-100

44-40-57-45

18 370

1-50

44-50-57-15

36 640

1-100

44-50-57-30

36 640

1-100

44-50-57-45

18 320

1-50

45-00-57-15

36 530

1-100

45-00-57-30

36 530

1-100

45-00-57-45

18 265

1-50

45-10-57-15

35 265

1-5, 6(voir référence an), 7(voir référence ao), 8(voir référence ap), 9(voir référence aq), 11-18, 19(voir référence ar), 20(voir référence as), 21-100

45-10-57-30

36 430

1-100

45-10-57-45

18 215

1-50

45-20-57-15

6 006

11(voir référence at), 12(voir référence au), 21, 22(voir référence av), 31-32, 41-42, 51-52, 61-62, 71-72, 81-82, 91-92

45-20-57-30

7 280

1-2, 11-12, 21-22, 31-32, 41-42, 51-52, 61-62, 71-72, 81-82, 91-92

45-20-57-45

3 640

1-2, 11-12, 21-22, 31-32, 41-42

Superficie totale (hectares) [Approximative]

442 371

 
Dépôt des soumissions

Les soumissions doivent parvenir à l’Office avant 16 h, heure normale de l’Atlantique, le 24 octobre 2013, à l’adresse suivante : APPEL D’OFFRES NS13-1, Christine Bonnell-Eisnor, Conseillère, Politique de réglementation et Gestion des droits, Office Canada — Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers, T.D. Centre, 18e étage, 1791, rue Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K9.

Les soumissions doivent suivre le modèle joint comme annexe II à l’appel d’offres et être remises dans une enveloppe scellée où il est indiqué « APPEL D’OFFRES NS13-1 (PARCELLE No_) ».

Chaque soumission doit être accompagnée d’une caution de 10 000 $ sous forme de chèque certifié ou de traite bancaire payable à l’ordre du receveur général du Canada.

La caution sera retournée, sans intérêt, si le cautionnement d’exécution est déposé dans le délai imparti et que les prélèvements pour le Fonds pour l’étude de l’environnement (FEE) sont acquittés de la façon décrite ci-dessous.

Les cautions seront retournées, sans intérêt, aux soumissionnaires dont la soumission n’aura pas été retenue après l’annonce de la soumission retenue, et le dépôt du cautionnement par le soumissionnaire retenu.

Le défaut du soumissionnaire retenu de déposer le cautionnement dans le délai imparti entraînera la confiscation de la caution et le rejet de la soumission; le cas échéant, l’Office pourra, s’il le juge approprié, octroyer le permis de prospection au deuxième soumissionnaire en importance sans lancer un autre appel d’offre.

Choix des soumissions

Le choix du soumissionnaire pour chaque parcelle sera fait exclusivement en fonction du montant que le soumissionnaire propose de dépenser pour les travaux d’exploration qui seront réalisés sur les parcelles respectives au cours de la période 1 de la durée du permis d’exploration (« montant des dépenses prévues »). Les dépenses autorisées sont déterminées à l’annexe B du permis d’exploration et décrites dans l’annexe III de l’appel d’offres. Un maximum de 5 % du montant des dépenses prévues peut être appliqué au titre des dépenses autorisées pour l’éducation et la formation (É&F) et pour la recherche et le développement (R&D) telles que ces dépenses sont définies à l’annexe B du permis d’exploration.

Aucun autre facteur ne sera pris en considération pour le choix de la soumission retenue, et l’Office n’est tenu d’accepter aucune des soumissions. La soumission la moins élevée qui sera prise en considération pour chaque parcelle est de 1 000 000 $ de travaux.

Autorisation d’activités

Avant d’exécuter quelque travail ou d’exercer quelque activité dans la zone extracôtière, un exploitant doit obtenir un permis d’exploitation.

Aucune activité ayant trait à la prospection pétrolière, à la mise en valeur ou au transport de la ressource ne peut être entreprise dans les parcelles si elle n’a pas fait l’objet d’une autorisation particulière de l’Office. Les exploitants ont l’obligation de remplir certaines exigences réglementaires avant que l’Office puisse approuver des activités liées aux hydrocarbures extracôtiers. Le cadre réglementaire qui régit les activités d’exploitation des hydrocarbures en zone extracôtière est formé des lois de mise en œuvre de l’Accord, de leurs règlements ainsi que des lignes directrices et des politiques de l’Office.

Plan de retombées économiques Canada — Nouvelle-Écosse

La loi exige qu’un plan de retombées économiques Canada — Nouvelle-Écosse soit déposé auprès de l’Office et approuvé par ce dernier avant qu’il n’approuve un plan d’exploitation ou qu’il n’autorise quelque autre travail ou activité dans la région extracôtière de la Nouvelle-Écosse. Les Canada-Nova Scotia Benefits Plan Guidelines (lignes directrices concernant les plans de retombées économiques Canada — Nouvelle-Écosse) sont disponibles sur le site Web de l’Office.

Environnement

Conformément à la loi, avant que l’autorisation de procéder à quelque activité pétrolière sur les parcelles ne soit accordée, l’exploitant doit démontrer, à la satisfaction de l’Office, que les activités peuvent être menées sans danger pour l’environnement. Des précautions spéciales, par exemple des évaluations environnementales, des mesures d’atténuation et une surveillance des effets environnementaux plus strictes pourront être exigées dans certains cas.

Au moment de la délivrance du permis d’exploration, le soumissionnaire retenu doit verser au FEE des contributions conformément aux dispositions de la partie VII de la Loi fédérale sur les hydrocarbures, L.R.C. 1985, ch. 36 (2e supp.), pour l’année au cours de laquelle le permis est délivré, et des contributions rétroactives pour les deux années précédentes. Par la suite, les contributions au FEE déterminées de temps à autre par le ministre fédéral des Ressources naturelles seront exigibles, à moins que le titulaire ne renonce au permis avant la date d’échéance du paiement.

Les questions concernant le FEE ne sont pas administrées par l’Office mais relèvent du ministre fédéral des Ressources naturelles. Les contributions au FEE sont déterminées en multipliant le nombre d’hectares de terres visés par le permis par le tarif fixé pour la région concernée.

Durée

Chaque permis d’exploration aura une durée de neuf années, laquelle sera divisée en deux périodes consécutives appelées période 1 et période 2.

La période 2 suit immédiatement la fin de la période 1, et sa durée est le solde des neuf années de la durée du permis. Pour que le permis soit validé pour la période 2, le forage d’un puits de validation doit être entrepris pendant la période 1 et poursuivi de façon diligente, conformément aux bonnes pratiques en matière de champs pétroliers.

Cautionnement d’exécution

Pour garantir l’exécution des travaux, le soumissionnaire retenu doit déposer un cautionnement égal à 25 % des dépenses prévues dans sa soumission. Le soumissionnaire retenu doit, comme condition préalable à l’émission du permis de prospection, déposer ce cautionnement dans les 30 jours de l’avis qui lui est donné que sa soumission a été retenue.

Le cautionnement d’exécution est remboursable jusqu’à concurrence de 25 % des dépenses autorisées approuvées, tel que le tout est décrit plus en détail dans le formulaire de permis d’exploration.

Le cautionnement d’exécution doit être déposé sous forme de traite bancaire, de mandat, de chèque certifié, de billet à ordre ou de lettre de crédit de soutien irrévocable payables sur demande au receveur général du Canada. Un billet à ordre doit être accompagné d’une lettre de garantie donnée par une banque à charte canadienne confirmant qu’elle honorera la note sur présentation à paiement. Une traite bancaire, un mandat, un chèque certifié ou une lettre de crédit doivent être délivrés par une banque nommée à l’annexe I ou à l’annexe II de la Loi sur les banques (L.C. 1991, ch. 46). Le billet à ordre, la garantie bancaire ou la lettre de crédit doivent être acceptables à l’Office. Des modèles acceptables de billet à ordre, de garantie bancaire et de lettre de crédit sont donnés à l’annexe V de l’appel d’offres.

Le titulaire n’a pas l’obligation d’effectuer les travaux prévus au permis. Toutefois, si le titulaire n’exécute pas les travaux pour le plein montant stipulé dans son engagement, le solde non remboursable du cautionnement d’exécution sera confisqué au bénéfice du receveur général du Canada à l’expiration ou lors de l’abandon ou de l’annulation de la période 1.

Loyer

Aucun loyer n’est exigible pour la période 1. Pendant la période 2, un loyer remboursable est payable chaque année au taux ci-dessous :

Année

Montant par hectare

7

2,50 $

8

5,00 $

9

7,50 $

Le loyer est remboursé, sur demande annuelle à l’Office, dans la mesure où les dépenses autorisées approuvées sont faites pendant l’année pertinente de la période 2, tel que le tout est décrit plus en détail dans le formulaire de permis d’exploration. Le formulaire de permis d’exploration est joint à l’appel d’offres comme annexe III.

Indemnisation

Les titulaires sont en tout temps tenus, conjointement et solidairement, d’indemniser l’Office et Sa Majesté la Reine du chef du Canada et du chef de la Nouvelle-Écosse à l’égard de toutes les actions, les réclamations et les demandes qui pourront être intentées ou faites par quiconque en raison d’actions ou d’omissions en vertu du présent permis par le titulaire du permis, par le titulaire du titre, ou par leur entremise, relativement aux portions des parcelles pour lesquelles ils détiennent des parts et pour tous les coûts que l’Office ou Sa Majesté la Reine pourront encourir à la suite desdites actions, réclamations ou demandes.

Aux fins de cet article, l’expression « Sa Majesté la Reine » n’englobe aucune société d’État.

Observations écrites

Le public est invité à soumettre des observations écrites à l’Office relativement aux parcelles visées par l’appel d’offres. L’Office prendra ces observations en considération avant de délivrer des permis d’exploration. Les observations doivent être reçues avant 16 h, heure normale de l’Atlantique, le 10 octobre 2013. Les observations écrites doivent être envoyées à Christine Bonnell-Eisnor, Conseillère, Politique de réglementation et Gestion des droits, Office Canada — Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers, T.D. Centre, 18e étage, 1791, rue Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K9, 902-422-5588 (téléphone), 902-422-1799 (télécopieur), callforbids@cnsopb.ns.ca (courriel).

Modifications à l’appel d’offres

L’Office peut modifier l’appel d’offres à tout moment jusqu’à 10 jours avant la date de clôture. Les modifications à l’appel d’offres seront publiées sur le site Web de l’Office (www.cnsopb.ns.ca). Les soumissionnaires sont avisés de consulter le site Web de l’Office avant de déposer leurs soumissions.

Autres renseignements

Le présent avis n’est qu’un sommaire des modalités de l’appel d’offres. Les parties intéressées doivent demander une copie du texte complet de l’appel d’offres, lequel a préséance sur ce sommaire en cas de conflit ou de divergence. On peut se procurer sans frais un dossier complet d’appel d’offres comprenant le document de soumission et le formulaire de permis de prospection en s’adressant à l’Office, à l’adresse ci-dessus, sur son site Web (www.cnsopb.ns.ca), en envoyant une demande par télécopieur au 902-422-1799 ou en téléphonant au 902-422-5588.

Halifax, le 18 mars 2013

Le chef de la direction
STUART PINKS, ing.

[17-1-o]

CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES

AVIS AUX INTÉRESSÉS

Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011, les Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes sont entrées en vigueur. Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le Conseil affiche directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca, certaines demandes de radiodiffusion sous la rubrique « Demandes de la Partie 1 ».

Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est important de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour » du site Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne des avis de consultation publiés et des instances en cours, ainsi qu’un lien aux demandes de la partie 1.

Les documents qui suivent sont des versions abrégées des documents originaux du Conseil. Les documents originaux contiennent une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris les lieux et les adresses où l’on peut consulter les dossiers complets de l’instance. Ces documents sont affichés sur le site Web du Conseil et peuvent également être consultés aux bureaux et aux salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs, tous les documents qui se rapportent à une instance, y compris les avis et les demandes, sont affichés sur le site Web du Conseil sous « Instances publiques ».

CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES

DEMANDE DE LA PARTIE 1

La demande suivante a été affichée sur le site Web du Conseil entre le 12 avril 2013 et le 18 avril 2013 :

  • North Superior Broadcasting Ltd.
  • Marathon (Ontario)
  • 2013-0560-8
  • Requête en vue de relocaliser les studios de CFNO-FM Marathon
  • Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou des réponses : le 13 mai 2013

[17-1-o]

CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES

DÉCISIONS

On peut se procurer le texte complet des décisions résumées ci-après en s’adressant au CRTC.

2013-190 Le 17 avril 2013

Société Radio-Canada
Thunder Bay et Sioux Lookout (Ontario)

Approuvé — Demande en vue de modifier la licence de radiodiffusion de la station de radio de langue anglaise CBQT-FM Thunder Bay afin d’exploiter un émetteur FM à Sioux Lookout en remplacement de ses émetteurs AM actuels, CBLS Sioux Lookout et CBQW Hudson.

2013-191 Le 17 avril 2013

Rangtel Inc.
Région du Grand Toronto, y compris Ajax, Aurora, Brampton, Brock, Burlington, Caledon, Clarington, Halton Hills, King, Markham, Milton, Mississauga, Newmarket, Oakville, Oshawa, Pickering, Scugog, Uxbridge, Vaughan, Whitby et Whitchurch-Stouffville (Ontario)

Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter un service de distribution de radiodiffusion terrestre devant desservir les localités susmentionnées dans la région du Grand Toronto.

2013-192 Le 17 avril 2013

Odyssey Television Network Inc.
L’ensemble du Canada

Approuvé — Demande en vue d’ajouter Greek Cinema à la Liste de services de programmation non canadiens approuvés pour distribution.

2013-193 Le 18 avril 2013

2251723 Ontario Inc.
Barrie, région du Grand Toronto (y compris Ajax, Aurora, Bolton, Brampton, Caledon, Claremont, Etobicoke, Georgetown, King City, Markham, Milton, Mississauga, Nobleton, North York, Pickering, Richmond Hill, Scarborough, Toronto, Vaughan et Woodbridge), Hamilton-Niagara, Kingston, Kitchener-Waterloo, London, Oshawa, Ottawa, Peterborough, Sudbury, Thunder Bay et Windsor, et leurs régions avoisinantes (Ontario)

Approuvé — Demande en vue d’ajouter des entreprises de distribution de radiodiffusion terrestres et diverses conditions de licence à une licence de radiodiffusion régionale.

[17-1-o]

COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE

LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE

Permission accordée

La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, donne avis par la présente qu’elle a accordé à Claude Turpin, agent principal de projet (AS-5), Planification et stratégies en matière de ressources humaines, Direction générale des ressources humaines, ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Gatineau (Québec), la permission, aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter candidat, avant et pendant la période électorale, au poste de conseiller de la ville de Gatineau (Québec), à l’élection municipale prévue pour le 3 novembre 2013.

Le 17 avril 2013

La directrice générale
Direction des activités politiques et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA

[17-1-o]